Le Bouvier des Ardennes chien « survivaliste ».

 

Dans son livre « Quels chiens pour le survivalisme ? » Walérand Beck sélectionne 21 races idéales pour la survie parmi les 343 races recensées par la FCI.

Parmi ces 21 races idéales: le Bouvier des Ardennes !

 

Tous les chiens ne peuvent prétendre au titre de chien survivaliste. « Un tel qualificatif n’est décerné qu’à des chiens satisfaisants aux exigences qu’impliquent des situations extrêmes. Dans l’éventualité où le pire arriverait, qu’il s’agisse d’une catastrophe naturelle ou économique, d’un conflit armé, ou plus simplement d’un cambriolage ou d’une agression, votre compagnon à quatre pattes se devra d’être à la hauteur de l’événement. Il doit être en toutes circonstances capable de dissuader, d’alerter, de protéger, de rassurer, mais aussi de réchauffer et de réconforter.»

 

Voici les caractéristiques que l’auteur estime indispensables pour un chien survivaliste. 

«–Chien de famille : il doit convenir à tous types de situations familiales ;

 –chien de garde : il doit avoir des prédispositions naturelles pour cet exercice ;

 –chien de défense : il doit pouvoir protéger sa famille au péril de sa vie ;

 –rustique : il doit pouvoir supporter toutes sortes de climats ;

 –gabarit moyen : son poids doit être compris entre 20 kg (en deça l’animal n’est pas     assez dissuasif) et 45 kg (au-dessus, les besoins en nourriture du chien sont trop  conséquents) ;

 –entretien facile : son poil ne doit pas nécessiter de toilettage particulier, ou trop contraignant ;

 –chasseur: il doit pouvoir faire l’objet d’une éducation en ce sens ;

 –sportif : il doit être reconnu pour ses capacités athlétiques. »

 

Il est donc remarquable que le Bouvier des Ardennes, ce chien si peu connu, soit parmi les élus.